[PROJET] Palmiers à huile communautaires

Palmeraie
RECRUTEMENT CLOS

Production de matériel végétal amélioré de palmier à huile dans les groupements communautaires.

Engagée dans l’agriculture depuis belle lurette, la population rurale du nord de mon pays peine à s’épanouir. Sa politique était orientée sur l’autoconsommation (cultiver pour nourrir sa famille), seulement l’excédent des récoltes était destiné à la vente. L’essentiel de la main d’œuvre était composé des membres de sa famille.

L’introduction des cultures de rente à la veille de l’indépendance à permi à nos agricultures d’ajouter à leurs productions vivrières d’autre cultures de rentes, destinées essentiellement à la commercialisation. Ces cultures devraient générer des revenus consistants aux planteurs afin de leurs permettre de faire face à leur quotidien (améliorer leur condition de vie). 

Les autorités politiques ont porté le choix sur le coton et l’anacarde. Ayant fondé l’espoir en ces cultures, les planteurs peinent à joindre les deux bouts.

  • Les récoltes des noix de cajou (Mars à Juin), 4 mois dans l’année sur 12. Cette culture ne génère de ressource que sur 4 mois (culture exploitable sur 20 années. 
  • Coton un seul cycle dans l’année qui dure environ 5 à 6 mois du semis à la récolte, et l’installation d’une nouvelle culture exige une nouvelle préparation.

Les besoins pécuniaires des paysans étant quotidien, ces cultures dont la rémunération est occasionnelle peine à étancher le soif des planteurs. 

C’est pourquoi l’idée m’est venue d’introduire la culture de palmier à huile dans la région nord de mon pays. Cette culture pourra :

  • Assurer un revenu mensuel et régulier aux producteurs ;
  • Réduire de temps de travail du planeur ;
  • Assurer le bien-être de cette population pendant au moins 20 années ;
  • Renforcer les liens entre les membres de l’organisation communautaire ;
  • Permettre aux producteurs de maîtriser l’itinéraire technique et les bonnes pratiques agricoles.

Étant donné qu’elle sera nouvelle dans la région, nous comptons organiser les villageois en groupement communautaire, former les membres de ces groupements au transfert de la technologie de production de matériel végétal et les engager dans la production proprement dite du matériel végétal de palmier à huile hautement performant pour afin aboutir à la création de leurs plantations.

Objectifs

  • Installer 10 groupements communautaires;
  • Créer 3 ha de plantation par membre au terme de projet;
  • Promouvoir l’association de culture (coton-palmier à huile);
  • Transférer la technologie de production de matériel végétal amélioré et les bonnes pratiques agricoles dans la conduite des pépinières et la création de plantation.
  • Permettre à 30% des femmes d’être propriétaire de plantation dans le Nord Ivoirien.

Livrables

  • Identification et création des groupements communautaire;
  • Formalisation des groupements communautaires;
  • Terrain préparé pour la conduite de pépinière;
  • Pépinière installée et conduite;
  • Plants produits pour la création de plantation;
  • 1 ha de plantation crée par an et par membre sur 3 ans;
  • Membre de la communauté formés aux bonnes pratiques agricoles.

Porteur de projet

KONE Brahiman

Rigoureux, curieux et engagé.

Equipe :

  1. DJAGBA PAUL
  2. KOUASSI KOUAKOU EDOUARD
  3. KOULIBALI KLOTANDIO
  4. YAO ADJE NORBERT

Auteur : Eric SOUDY

Passionné par les interactions humaines et les pratiques de management ce qui m’anime au quotidien c’est de faire découvrir des méthodes nouvelles. Je souhaite partager mon expérience de la manière la plus pragmatique possible pour aider les organisations et les managers à s'améliorer au quotidien.

22 réflexions sur « [PROJET] Palmiers à huile communautaires »

  1. Bonjour, cette idée de projet m’intéresse particulièrement et par ce commentaire je vous présente ma candidature pour participer à sa réalisation. Merci et à bientôt.

    1. Merci de vous interesser à cette idée de développement rural. Soyez la bienvenue et je compte sur votre contribution pour transformer cette idée en un projet vrai.

    1. Merci de vous interesser à cette idée de développement rural. Soyez la bienvenue et je compte sur votre contribution pour transformer cette idée en un projet vrai.

  2. Bonjour KONE BRAHIMAN. Votre projet est intéressant mais je voudrais savoir si le palmier à huile peut pousser et produire au nord de la Côte d’Ivoire. Si oui as tu une expertise qui confirme cela? Merci. de votre réponse dépendra ma décision. Cordialement

    1. Je dirai oui, Il y a une plantation d’essai installée par la Pr Traoré à Blésségué (Kouto) ainsi que quelques plantations villageoises dans la zone de Ziguinasso (Kouto).
      Par ailleurs, des études sont en cours dans les zones de Bondoukou, Touba et Kani pour mener des essais dans ces localités.
      Aussi, j’ajoute que nous retrouvons quelques palmiers dans nos savanes et en bordure de nos cour d’eau dans la région de Folon.
      Ce qui fonde l’espoir que nous pouvons introduire cette culture au nord de la côte d’ivoire.

      1. Merci Cher frère, j’ai joint aussi quelques connaissances qui m’ont dit tout le bien de l’émérite Professeur Traoré et de la pertinence de ces travaux. En outre, Je suis intéressé par ton projet qui va sûrement apporter de la valeur ajouté aux populations du Nord de la Côte d’Ivoire, et je souhaite faire partie de ton équipe. Merci d’avance.

  3. Bonjour, je suis interessée par ce projet, pourrais je me joindre à ton équipe.

  4. Bonsoir Mr Koné, j’ai parcouru les idées de projet. Je suis particulièrement intéressée par le votre, j’aime apprendre, je souhaite donc intégrer votre équipe.

  5. Bonjour M. Kone Brahiman
    C’est avec beaucoup d’intérêt que j’ai parcouru votre projet.
    Outre le caractère économique qu’il revêt, les aspects organisationnels et communautaires s’imposent également dans la mise en place réussie de l’innovation escomptée.
    A ce titre, fort de mes compétences en matière de développement organisationnel et communautaire ainsi que des expériences acquises dans divers projets transversaux dans le secteur du café-cacao, j’estime pouvoir être d’un apport appréciable dans la gestion de votre projet intitulé « [PROJET] Palmiers à huile communautaires »
    Je serais honoré de compter parmi vos collaborateurs sur ledit projet. Merci d’avance.

    1. Merci à tous pour l’intérêt accordé à cette idée. La population du nord de la Côte d’Ivoire à la possibilité de saisir d’autres opportunités. Il appartient à nous fils et fille de cette région de mener de réflexion allant de le sens de l’autonomisation de ces paysans qui ont tout donné et qui n’ont malheureusement pas reçu en retour le minimum qu’il fallait. Rejoigner moi pour transformer cette idée en projet qui non seulement fera tâche d’huile dans la région et je suis convaincu qu’il pourrait être adapté également à d’autre région.

  6. Bonjour monsieur Koné, je suis Mr Kouassi, environnementaliste, basé à Tanda dans la région du Gontougo. Je suis disponible pour la matérialisation de votre idée de projet.

  7. bonjour M.KONE
    je suis interessé par votre projet,je serai ravi de travailler avec vous.

    1. Je suis vraiment honoré et je vous attends à bras ouvert pour bâtir ce projet.
      laissez votre e-mail pour que je puisse vous recontacter.
      Cordialement…

  8. Bonjour M. KONE
    Votre projet m’intéresse très fort, je demande à être membre de votre équipe.

Les commentaires sont fermés.