Les clés pour motiver et impliquer ses équipiers

Team projet

Comment reconnaît-on un équipier heureux ? C’est simple : il est motivé par le projet de son groupe et s’engage pour lui. Voici quelques conseils pour créer une dynamique de motivation pour son équipe. Afin de mobiliser chacun des membres d’une équipe et de veiller à leur épanouissement, deux notions clés sont à retenir : la motivation et la stimulation. La motivation correspond à une énergie interne qui pousse à l’action, associée au plaisir. Quant à la stimulation, elle consiste à inciter de l’extérieur quelqu’un à accomplir une action.

Cette pratique doit être constamment renouvelée : dès que les batteries sont à plat, il est nécessaire de les recharger. Et c’est précisément le rôle du chef de projet que d’inspirer ses équipiers pour faire renaître en eux l’envie de s’engager pour le projet. Tâche ardue que de stimuler l’engagement et de rassembler les énergies de son équipe !

1. Créer du lien dans l’équipe pour favoriser un sentiment d’appartenance

Il est très important de construire une culture d’équipe. Pour le chef de projet, l’objectif est de créer un relation conviviale avec son équipe. Il doit pour cela mettre en place une stratégie de communication qui permette à chacun de s’exprimer et de prendre des initiatives.

Un équipier développe son sentiment d’appartenance grâce à la confiance qui lui est accordée. Cette confiance qu’on lui donne passe par une collaboration équilibrée et un travail d’équipe. Ainsi, il est important de s’assurer que chacune des personnes dur groupe projet rempli un rôle précis au sein de son équipe et que ses missions soient clairement définies.

2. Valoriser les compétences

Pour demeurer impliqué et motivé, il est nécessaire pour chacun des membres d’utiliser ses talents mais aussi d’acquérir et de développer de nouvelles compétences. Dans le cas du MOOC GdP les compétences acquises pendant les cours forme une fondation pour la cohésion d’équipe, ce qui explique pourquoi c’est un prérequis pour faire le parcours GdP-Lab. En impliquant chaque équipier selon ses envies sur des apprentissages supplémentaires dans le modules de spécialisation, l’implication sera plus grande au service du projet.

3. Mettre en place un système de feed-back constructif et fixer des objectifs concrets et communs

La rétroaction ou feedback désigne un point régulier, un suivi entre le chef de projet et ses équipiers sur les comportements ou les efforts fournis à changer. Le feedback est donc ici un retour d’informations qui permet d’enrayer dès le départ tous les obstacles éventuels. Le feedback est donc un moyen pour le chef de projet de voir de haut en bas et de bas en haut ce qui se passe entre chaque personne de son équipe. Le feedback est donc un outil qui lui permet d’y voir plus clair et d’éviter toute amertume, colère ou rancœur qui entraînerait des conséquences néfastes sur l’équipe projet.

Le feedback va permettre de constater si les objectifs sont atteints. S’il y a un écart avec les prévisions, ce système permettra de positiver et de réaliser un plan d’actions pour y remédier. Afin de créer la cohésion, fixer des objectifs concrets et communs qui suscitent l’implication de tous.

4. Favoriser la prise d’initiatives

Pour que des idées nouvelles apparaissent il faut conduire les équipes à être force de propositions et c’est là un des talents du chef de projet.

En favorisant la prise d’initiatives, les appréhensions pourront être dépassées et les équipiers oseront s’ouvrir, affirmer leur point de vue et ainsi faire preuve de créativité.

5. Faire projet commun !

Le projet est la source de la créativité et de la cohésion, il est important de faire adhérer tous les équipiers au finalités du projet et à ses objectifs.

Les équipiers doivent savoir précisément où ils vont et comment ils y vont. Il faut définir précisément les champs parmi lesquels il bénéficie d’une marge d’autonomie et qui constituent l’espace de cette prise d’initiatives. Déterminer, avec les équipiers, des objectifs et des indicateurs spécifiques, mesurables, atteignables, réalistes, temporellement définis pour le projet. Ne pas oublier non plus d’accompagner tout au long du projet la prise d’initiatives et de la montée en compétences.

Auteur/autrice : Eric SOUDY

Passionné par les interactions humaines et les pratiques de management ce qui m’anime au quotidien c’est de faire découvrir des méthodes nouvelles. Je souhaite partager mon expérience de la manière la plus pragmatique possible pour aider les organisations et les managers à s'améliorer au quotidien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.